Articles

Bureau_corona_proof

Votre entreprise est-elle ‘coronaproof’ ?

Si les dispositions de lutte contre l'épidémie se sont assouplies, nous ne retrouverons pas tout de suite notre vie professionnelle d'avant. Le respect des mesures d'hygiène et de distanciation sociale reste nécessaire. Mais comment appliquer tout cela dans la pratique ? L'impact de ces mesures sur le monde de l'entreprise est plus grand que beaucoup ne le pensent.
Leur influence est visible dès l’accueil de vos bureaux. Vous pourrez par exemple doter le guichet de votre accueil d’une vitre en plexiglas munie d’un passe-document. Vous disposez d’une salle d’attente ? Dans ce cas, vous devrez éventuellement en réduire le nombre de sièges. Enfin, il vous faudra également réaliser un marquage au sol afin d’assurer le respect des distances de sécurité dans les files.

Êtes-vous en mesure d’établir un sens de circulation avec des couloirs ou des zones à sens unique ? Si ce n’est pas le cas, il sera peut-être nécessaire d’indiquer des lieux de croisement que les visiteurs pourront emprunter en toute sécurité.

Dans les bureaux, la majorité des îlots de travail offrent l’espace nécessaire en vue de respecter une distanciation sociale de 1,5 mètre. Il peut toutefois être utile de réaménager ces espaces afin de respecter une plus grande distance ou d’installer des vitres de sécurité. Si vos îlots sont trop petits, veillez à maintenir vos espaces de travail ouverts et à placer des vitres là où cela s’avère nécessaire.

Autres possibilités : utiliser un seul côté de l’îlot de travail, réagencer les bureaux et les armoires, etc. Pensez toutefois à prendre en compte l’emplacement de vos prises.

Dans un premier temps, seuls quelques aménagements s’avéreront nécessaires, étant donné qu’un certain nombre de vos collaborateurs travaillent toujours depuis chez eux. Ce qui ne signifie pas que des modifications plus importantes ne s’imposeront pas plus tard.

Faites votre possible pour conserver une ambiance agréable malgré ces différents changements. Le défi, en l’occurrence, consiste à trouver l’équilibre entre confort et sécurité. N’oubliez pas de désinfecter vos espaces de travail à intervalles réguliers.

Nnof vous distille ses conseils et vous propose les matériaux dont vous avez besoin pour faire de votre entreprise un espace ‘coronaproof’.

Audi

Plus de 100 bouteilles en plastique recyclable par A3

Si vous roulez au volant d'une Audi A3, vous n'y pensez peut-être pas, mais le siège dans lequel vous êtes assis est revêtu d'un tissu qui se compose de 45 bouteilles en plastique recyclable.

Quant au tapis de sol, il en contient 62.

Pour transformer ces bouteilles PET en textile de qualité, il faut d’abord les moudre pour obtenir un granulat qui va à son tour servir à fabriquer des fils résistants pour tisser des revêtements.

à l ’heure actuelle, il n’est pas encore possible de parvenir à un tissu composé à 100 % de matériaux recyclés, mais il atteint tout de même un niveau non négligeable de 90 %.

Dans les années à venir, Audi compte bien donner un autre coup d’accélérateur aux matériaux recyclés.

Green_deal_circulair

Green deal circulair aankopen, une réussite !

Deux ans après la signature du Green Deal Circulair Aankopen, les participants ont déjà fait plus de 100 expériences d'achat.

Le Green Deal Circulair Aankopen a été signé en 2017 par 153 entreprises et pouvoirs publics. Ceux-ci s’y engagent à suivre un trajet de formation de deux ans sur les achats circulaires. Quelques mois à peine ont passé et ils ont déjà effectué plus de 100 expériences d’achat.

Les participants au Green Deal forment ensemble un réseau d’apprentissage. Celui-ci s’est avéré nécessaire puisque les achats circulaires constituaient au départ un concept inédit pour chacun d’eux. Ce concept va en effet bien au-delà de la simple demande de prix à deux ou trois fournisseurs, car le meilleur achat n’est parfois pas un achat mais un réemploi. Bravo pour cette initiative formidable qui a déjà généré une énorme plus-value.

WTC

Une école se construit avec des matériaux récupérés dans les tours du WTC

Les finitions des nouveaux locaux de la section primaire de l'école Steiner dans le centre de Bruxelles ont été réalisées en partie avec des matériaux recyclés en provenance du chantier du WTC II à la gare du Nord.

Le propriétaire immobilier Befimmo transforme les tours WTC I- et II en un complexe abritant des bureaux, un hôtel, des établissements horeca et des surfaces commerciales. Lors de cette opération, une grande quantité de matériaux anciens ont été évacués. Une partie est arrivée chez Nnof pour la fabrication de meubles circulaires et une autre va entamer une seconde vie dans la nouvelle école Steiner, notamment 120 m de chemin de câbles, 60 lampes fluorescentes, les câbles électriques correspondants ainsi que des poteaux pour le placement de parois.

La logique circulaire a donc permis de réduire proactivement la quantité de déchets sur le chantier. L'ajout de plusieurs cycles à la première vie des produits est en effet essentiel dans ce courant de pensée.

Webshop

Vous aussi, vous humez l’air du temps ?

Vous cherchez des idées pour aménager vos nouveaux bureaux avec du matériel durable ? à moins que vous ayez juste besoin de chaises ou de rangements supplémentaires ? Vous trouverez désormais votre bonheur sur l'e-shop de Nnof. Il est accessible en permanence pour passer commande, mais aussi pour jeter un simple coup d'œil sur ce que nous proposons.

Vous cherchez des bancs à la mode, avec un dossier, pour équiper un espace de concentration, un salon ou une cafétéria ? Nous vous recommandons une combinaison Mr Sit Family. En précisant d’emblée que cette collection est fabriquée avec des panneaux d’aggloméré que nous avons récupérés dans les tours du WTC (voir article suivant). Nous les avons recouverts de mousse et de tissu lavable, et voilà : ce nouveau banc est à vous ! Vous évitez ainsi la production de déchets, sans compter que très peu de matières premières neuves entrent dans sa fabrication. Ensemble, nous avons donc épargné 120 kg de CO2. Impressionnant, non ?

Notre e-shop présente toute une gamme de produits répartis en fonction de leur utilisation : aménagement des espaces de travail, meubles pour les espaces de réunion, les espaces de détente ou pour mener certaines discussions en toute confidentialité. Vous y trouverez en outre des divisions fonctionnelles comme des chaises de bureau ou des meubles de rangement.

Nous proposons aussi bien du matériel de deuxième main classique qui attend simplement une nouvelle vie que du matériel « neuf », fabriqué en récupérant et retravaillant certains composants.

Le matériel de deuxième main peut être commandé directement sur l’e-shop.
Si vous décidez d’acheter des produits Nnof standard, nous vous prions de nous transmettre une liste de souhaits ou de favoris (il suffit de cliquer sur le petit cœur) et nous vous enverrons une grille de prix par retour de courrier.

Nous vous conseillons de venir régulièrement faire un tour dans notre magasin virtuel afin de ne pas manquer les nouveaux arrivages !

Donnez une seconde vie à vos bouchons

Vous vous cherchez encore une bonne excuse pour ouvrir une bouteille de vin ?

Vous pourriez peut-être invoquer comme argument le recyclage et la réutilisation du bouchon. En Flandre-Occidentale, la fédération environnementale locale et l’asbl Vlaspits fournissent même des boîtes de collecte.

Les bouchons ainsi recueillis sont, après avoir été triés et moulus, réutilisés pour produire des panneaux et des planchers de liège. Le liège présente des avantages considérables : c’est un bon isolant thermique et il peut aussi servir de matériau d’insonorisation.

Les bouchons peuvent encore être utilisés sous forme de billes comme rembourrage durable ou couvre-sol dans les pépinières.

Maladie_des_bureaux

Attention à la « maladie des bureaux »

Ce mal se traduit par des affections liées à une mauvaise atmosphère intérieure sur le lieu de travail. L’air est trop sec ou trop humide, ou il contient des particules nocives.

Plusieurs causes sont possibles.  Les bâtiments comprenant beaucoup de béton peuvent diffuser du radon, ou les panneaux agglomérés, du formaldéhyde. Parfois, les composants chimiques des produits de nettoyage sont en cause.

Vous pouvez lutter contre la maladie des bureaux en aérant bien les locaux, en choisissant des matériaux de construction sains et en utilisant des produits de nettoyage appropriés.

Déménagement_office

Des projets de déménagement ? Pensez aussi à la fiscalité !

Votre entreprise envisage de déménager ? Peut-être que les coûts fiscaux joueront un rôle dans sa décision. En général, il est moins cher de s’établir en Flandre qu’à Bruxelles ou en Wallonie.
Les bâtiments sont les biens les plus lourdement taxés, d’après le bureau d’études Ayming, qui a analysé le précompte immobilier exigé chaque année par les communes belges.

En moyenne, celui-ci s’élève à 41,04 % du revenu cadastral indexé. Mais il existe de grandes différences entre les Régions. En Flandre, la moyenne se situe à 28,75 %, contre 50,08 % à Bruxelles et 54,85 % en Wallonie.

Wallonie

Recyclage du plastique : la wallonie veut être première de classe européenne

La Wallonie veut jouer un rôle de premier plan dans le recyclage des déchets plastique. Elle ambitionne même de devenir le champion européen en la matière. Six nouvelles installations de traitement seront ainsi inaugurées d’ici 2021.

La problématique des déchets plastique est bien connue. Comme la plupart d’entre eux ne sont pas biodégradables, ils subsistent dans l’environnement sous forme de particules plus ou moins grandes et, parfois, ils aboutissent même dans la chaîne alimentaire.

Rien qu’en Europe, 25 millions de tonnes de déchets plastique sont produites chaque année. Jusqu’il y a peu, ils pouvaient en grande partie être exportés vers la Chine, mais ce pays n’est plus disposé à les accueillir.

L’Europe veut donc trouver une solution à cette montagne de déchets. Elle s’est fixé pour objectif de recycler 30 % des emballages plastique d’ici 2030.

C’est ici que la Wallonie entre en jeu. D’ici 2021, six nouvelles usines devraient traiter les films d’emballage, les bouteilles, les mousses isolantes et les déchets électriques. Suite à un appel à projets du gouvernement wallon, six projets ont finalement été sélectionnés sur les 25 proposés.

Les futures usines ont une capacité de recyclage totale de 156 000 tonnes de déchets plastique par an, qu’ils soient d’origine belge ou étrangère. On estime à 200 000 tonnes le volume de déchets plastique collecté en Belgique par la filière du tri sélectif.
Les initiatives ont un intérêt écologique, mais aussi économique, puisqu’elles créeront à terme 350 nouveaux emplois.

OUI, LES ENTREPRISES PEUVENT AUSSI S'ENGAGER POUR LA BIODIVERSITÉ

Oui, les entreprises peuvent aussi s’engager pour la biodiversité

Les entreprises peuvent faire plus qu’elles ne croient pour la conservation de la biodiversité. C'est d’ailleurs dans leur intérêt. On trouvera des exemples concrets sur BiodiversiTree, un outil en ligne gratuit.

La conservation de la biodiversité revêt une importance croissante pour la société à mesure que celle-ci ressent les effets de la vulnérabilité de l’écosystème. Les entreprises ont tout intérêt à prendre sérieusement en compte cette nécessité, qu’elles ne doivent d’ailleurs pas percevoir de manière négative, bien au contraire. Pour bon nombre d’entre elles, l’environnement et la biodiversité ne sont plus des entraves à leur action, mais un atout qu’elles intègrent à leur stratégie.

Mais comment les entreprises peuvent-elles traduire leur engagement dans une approche concrète ? En utilisant BiodiversiTree. Cet outil en ligne, facile à manier, leur propose des actions à mener dans quatre domaines : les terrains, les infrastructures, la politique d’achats et les processus. Il s’agit par exemple de réutiliser l’eau, d’aménager des parterres de fleurs mellifères, d’insérer des critères de durabilité aux cahiers de charges et de verduriser les toitures. On trouve aussi les coordonnées d’experts sur le site. 

Le volet national de la plate-forme « Business & Biodiversity » a été lancé en même temps que l’outil, en mars 2019. Il rassemble les autorités publiques, les fédérations d’entreprises, les syndicats, The Shift et les ONG environnementales pour réfléchir ensemble au rapport entre entreprises et biodiversité.

Nnof a pris part au lancement des deux projets en témoignant sur la manière dont les entreprises peuvent tenir compte de la biodiversité dans leur politique d’achats. Nnof dispose en outre d’un spécialiste qui peut répondre à toutes vos questions concernant l’aménagement et l’entretien à moindre coût d’un terrain industriel respectueux de la biodiversité.