Articles

Faites entrer la nature dans votre bureau

Vous souffrez de maux de tête ou d'énervement après une longue journée de travail ? Ce n'est pas surprenant, quand on sait que la qualité de l'air présent à l'intérieur des bureaux est loin d'être optimale.

Actuellement, l'entreprise gantoise TakeAir teste un dispositif permettant d'injecter dans l'air des organismes que l'on retrouve habituellement dans la nature.La majorité des immeubles de bureau sont particulièrement bien isolés. C’est une bonne nouvelle pour la facture énergétique, mais l’air ambiant s’en trouve appauvris. Pour pallier ce problème, TakeAir élabore une solution reposant sur une architecture microbienne. Ce dispositif consiste à stocker des bactéries dans un réservoir avant de les injecter dans le système d’aération du bâtiment.

Cette nouveauté permettra par exemple de diffuser une agréable odeur boisée dans tout votre bâtiment. Vous aurez l’impression de travailler au milieu des bois, le pollen, les abeilles et les moustiques en moins.

L’objectif de ce système ? Garantir un air plus frais et réduire les problèmes de santé.

Bureau_corona_proof

Votre entreprise est-elle ‘coronaproof’ ?

Si les dispositions de lutte contre l'épidémie se sont assouplies, nous ne retrouverons pas tout de suite notre vie professionnelle d'avant. Le respect des mesures d'hygiène et de distanciation sociale reste nécessaire. Mais comment appliquer tout cela dans la pratique ? L'impact de ces mesures sur le monde de l'entreprise est plus grand que beaucoup ne le pensent.
Leur influence est visible dès l’accueil de vos bureaux. Vous pourrez par exemple doter le guichet de votre accueil d’une vitre en plexiglas munie d’un passe-document. Vous disposez d’une salle d’attente ? Dans ce cas, vous devrez éventuellement en réduire le nombre de sièges. Enfin, il vous faudra également réaliser un marquage au sol afin d’assurer le respect des distances de sécurité dans les files.

Êtes-vous en mesure d’établir un sens de circulation avec des couloirs ou des zones à sens unique ? Si ce n’est pas le cas, il sera peut-être nécessaire d’indiquer des lieux de croisement que les visiteurs pourront emprunter en toute sécurité.

Dans les bureaux, la majorité des îlots de travail offrent l’espace nécessaire en vue de respecter une distanciation sociale de 1,5 mètre. Il peut toutefois être utile de réaménager ces espaces afin de respecter une plus grande distance ou d’installer des vitres de sécurité. Si vos îlots sont trop petits, veillez à maintenir vos espaces de travail ouverts et à placer des vitres là où cela s’avère nécessaire.

Autres possibilités : utiliser un seul côté de l’îlot de travail, réagencer les bureaux et les armoires, etc. Pensez toutefois à prendre en compte l’emplacement de vos prises.

Dans un premier temps, seuls quelques aménagements s’avéreront nécessaires, étant donné qu’un certain nombre de vos collaborateurs travaillent toujours depuis chez eux. Ce qui ne signifie pas que des modifications plus importantes ne s’imposeront pas plus tard.

Faites votre possible pour conserver une ambiance agréable malgré ces différents changements. Le défi, en l’occurrence, consiste à trouver l’équilibre entre confort et sécurité. N’oubliez pas de désinfecter vos espaces de travail à intervalles réguliers.

Nnof vous distille ses conseils et vous propose les matériaux dont vous avez besoin pour faire de votre entreprise un espace ‘coronaproof’.

Maladie_des_bureaux

Attention à la « maladie des bureaux »

Ce mal se traduit par des affections liées à une mauvaise atmosphère intérieure sur le lieu de travail. L’air est trop sec ou trop humide, ou il contient des particules nocives.

Plusieurs causes sont possibles.  Les bâtiments comprenant beaucoup de béton peuvent diffuser du radon, ou les panneaux agglomérés, du formaldéhyde. Parfois, les composants chimiques des produits de nettoyage sont en cause.

Vous pouvez lutter contre la maladie des bureaux en aérant bien les locaux, en choisissant des matériaux de construction sains et en utilisant des produits de nettoyage appropriés.

Déménagement_office

Des projets de déménagement ? Pensez aussi à la fiscalité !

Votre entreprise envisage de déménager ? Peut-être que les coûts fiscaux joueront un rôle dans sa décision. En général, il est moins cher de s’établir en Flandre qu’à Bruxelles ou en Wallonie.
Les bâtiments sont les biens les plus lourdement taxés, d’après le bureau d’études Ayming, qui a analysé le précompte immobilier exigé chaque année par les communes belges.

En moyenne, celui-ci s’élève à 41,04 % du revenu cadastral indexé. Mais il existe de grandes différences entre les Régions. En Flandre, la moyenne se situe à 28,75 %, contre 50,08 % à Bruxelles et 54,85 % en Wallonie.

Un bureau de caractère séduit les candidats

Vous recherchez des talents créatifs pour votre entreprise ?

Dans ce cas, ne sous-estimez pas l’apparence de vos bureaux. Ils sont votre carte de visite, non seulement pour vos propres salariés, mais aussi les clients et les candidats potentiels.

à l’heure actuelle, les talents peuvent souvent choisir eux-mêmes leur employeur. Les attirer n’est donc pas une mince affaire. Un lieu de travail agréable et plein de caractère et des installations de qualité, équipées des technologies modernes, peuvent vous aider dans cette tâche.

Il en va de même de la rétention du personnel. Vous devriez peut-être prendre le temps de réfléchir à l’évolution de votre concept de bureau. Vous pourriez libérer une énergie nouvelle en examinant celui-ci de près et en le réinventant complètement.

Votre bureau mérite lui aussi un nettoyage de printemps

L'hiver sombre a fait place aux fraîches odeurs printanières. Toutes les pièces de la maison subissent un nettoyage de printemps. Pourquoi ne pas en faire autant du bureau ?

À l'origine de cette coutume annuelle, il y avait la nécessité d'enlever autrefois la fine couche de suie et de poussière laissée par le chauffage au bois ou au charbon pendant l'hiver. Les temps ont changé, mais nous avons gardé cette habitude. Pourquoi ne pas en faire autant au bureau ? Les avantages sont légion : votre lieu de travail est plus sain et plus agréable, aussi bien pour vous que pour vos collègues ou vos visiteurs. Et vous serez aussi plus productif, car vous n'aurez plus à rechercher un document si tout est bien rangé.

Le désordre rend malade

Vous êtes une personne très stressée ? La cause se trouve peut-être dans votre bureau ou dans votre environnement de travail. Une étude réalisée par l’Université de Californie (UCLA) démontre un lien entre un milieu de vie désordonné et la présence d’un niveau élevé de cortisol, l’hormone du stress. Chez les femmes, le lien est remarquablement plus important que chez les hommes, ce qui explique peut-être le fait qu’elles sont beaucoup plus rapidement agacées par le désordre.

Lorsque notre corps est confronté au stress, il produit du cortisol. Cette hormone n’est pas produite par hasard, étant donné qu’elle possède une fonction bien particulière qui permet d’augmenter notre capacité de réaction. Elle vient en aide à l’humain afin qu’il réagisse, ou prenne rapidement la fuite, en cas de situation dangereuse stressante, ce qui a sans aucun doute déjà permis de sauver de très nombreuses vies humaines.

De nos jours, l’incidence de l’amplification de la réaction provoquée par le cortisol est devenue moins importante, mais elle continue tout de même à exercer une influence sur notre corps, à savoir l’augmentation de la pression sanguine ainsi que la pression exercée sur nos muscles, qui peut, par conséquent, créer des troubles physiques.

L’Université de Californie a basé ses conclusions sur l’observation de 32 familles dans leur environnement d’habitat, mais les résultats sont sans aucun doute également applicables à un environnement professionnel. Lorsqu’une personne ne trouve pas immédiatement un document, elle engendre du stress. Si, à ce moment-là, quelqu’un s’exclame, “ça me tape sur les nerfs”, et bien il a probablement raison.

Un environnement désordonné n’est pas agréable à regarder et n’est donc pas non plus favorable aux personnes.

Belg gekluisterd aan zijn bureau

Le Belge cloué à son bureau

Durant la pause de midi, les salariés belges sont cloués à leur bureau. Plus d’un employé sur trois reste derrière son bureau durant sa pause déjeuner afin de surfer sur internet ou sur les réseaux sociaux. Un salarié sur sept continue à travailler.

Même les personnes marquant une pause ne prennent pas suffisamment de temps pour manger en toute quiétude. 64% d’entre eux quittent leur bureau durant à peine une demi-heure et une personne sur quatre est de retour dans le quart d’heure.

Les résultats ressortent d’une enquête de la compagnie d’assurances NN qui a interrogé 1.061 Belges actifs à cet effet.

L’assureur attire immédiatement notre attention sur les conséquences de cet acte, à savoir que notre cerveau n’est jamais en repos, ce qui engendre que deux personnes interrogées sur trois reconnaissent avoir des passages à vide en fin de journée.

Propreté et productivité font bon ménage au bureau

Propreté et productivité font bon ménage au bureau

La productivité peut-elle découler d’un simple coup de balai ? La réponse serait « oui » ! Car les employés sont de plus en plus préoccupés par l’hygiène de leur poste de travail, trop souvent délaissée par leur entreprise, selon eux.

Selon une étude du Center for Economics and business Research, les claviers d’ordinateurs contiendraient 400 fois plus de bactéries que la cuvette des WC. Idem pour la souris, celle des hommes étant 40% plus sale que celle des femmes. Résultat : des arrêts maladie à répétition et donc un impact sur la productivité ! 

C’est d’autant plus vrai aujourd’hui que nombre d’entreprises ont mis en place des postes de travail partagés. D’où une préoccupation de plus en plus grande des employés à la propreté de leur bureau et de l’environnement de travail en général.

La solution ? Motiver chacun à garder les locaux et bureaux propres mais aussi, pour l’employeur, choisir des matériaux non plus seulement pour leur esthétique mais pour leur facilité de nettoyage. Les agents de nettoyage seront plus efficaces, les bureaux plus propres, les salariés plus motivés à adopter des comportements sains. Et pour tout cela Nnof Care peut vous aider…

NNOFCARE pour un espace de travail idéal

Optimiser un bureau ou un espace de travail contribue à l'efficacité et au bien-être des employés. Nnof a poussé la réflexion en créant un nouveau service : Nnof Care.

En partenariat avec l'Antwerp Management School, Nnof a rassemblé toutes les compétences nécessaires afin de mieux penser et élaborer les espaces de travail. Toujours en fonction des aspirations et des situations vécues par les entreprises. Grâce à Nnof Care, les espaces de travail seront plus performants et agréables, accueillants et épanouissants. Ils deviennent de vrais outils stratégiques au service de l’employé et de l'entreprise.