Le pouvoir d’un bureau propre

Ne sous-estimez pas l'importance d'un bureau bien entretenu. Ordre et propreté exercent une influence positive tant sur les travailleurs que sur vos clients. Et ça, c'est bon pour votre entreprise.

Avouez-le : c’est tout de même plus agréable de travailler dans un espace propre, aux bureaux bien agencés, rehaussé de quelques plantes vertes pour une touche de fraîcheur. Ne pensez-vous pas que cela encouragera vos collaborateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes ? Sans oublier qu’un bureau propre est la marque d’une bonne hygiène.

Mais saviez-vous qu’un bureau propre et ordonné influence également le regard de vos clients ? Vous souhaitez obtenir des résultats étincelants ? Commencez à appliquer ce principe à vos bureaux.

Heureusement, Care vous apporte tout son savoir-faire en la matière depuis plus de 45 ans.

Faites entrer la nature dans votre bureau

Vous souffrez de maux de tête ou d'énervement après une longue journée de travail ? Ce n'est pas surprenant, quand on sait que la qualité de l'air présent à l'intérieur des bureaux est loin d'être optimale.

Actuellement, l'entreprise gantoise TakeAir teste un dispositif permettant d'injecter dans l'air des organismes que l'on retrouve habituellement dans la nature.La majorité des immeubles de bureau sont particulièrement bien isolés. C’est une bonne nouvelle pour la facture énergétique, mais l’air ambiant s’en trouve appauvris. Pour pallier ce problème, TakeAir élabore une solution reposant sur une architecture microbienne. Ce dispositif consiste à stocker des bactéries dans un réservoir avant de les injecter dans le système d’aération du bâtiment.

Cette nouveauté permettra par exemple de diffuser une agréable odeur boisée dans tout votre bâtiment. Vous aurez l’impression de travailler au milieu des bois, le pollen, les abeilles et les moustiques en moins.

L’objectif de ce système ? Garantir un air plus frais et réduire les problèmes de santé.

Créer son bureau à l’aide d’une imprimante 3D : une idée originale et respectueuse de l’environnement

Vous envisagez de construire de nouveaux bureaux ? Donnez forme à toutes vos envies grâce à une imprimante 3D ! Une solution pratique pour économiser de la main-d'œuvre et réduire considérablement la production de déchets liés à votre chantier.

Vous pourrez notamment vous inspirer des constructions sorties de terre à Dubaï, où chaque nouveau projet devra se composer d’au moins 25 % de matériaux issus d’une imprimante 3D en 2030.

Et le pays montre déjà que cette ambition est tout à fait réalisable. La preuve ? En 2016, Dubaï était fière de présenter un immeuble de bureaux d’une superficie totale de 250 m² intégralement réalisé à l’aide de cette technique. Et ce n’est pas un hasard si ce bâtiment abrite la Dubai Future Academy. Cet immeuble a été produit en Chine, où des professionnels ont imprimé 17 modules en forme de U de 17 mètres sur 3 en 17 jours. Une fois les différentes pièces acheminées sur place, le gros œuvre a été réalisé en un temps record de deux jours, raccordement aux équipements d’utilité publique inclus. Son prix : environ 125 000 euros. Le recours à cette technique a également permis de réduire de 60 % la quantité de déchets occasionnés par ce chantier.

L’impression 3D de matériaux de construction fait actuellement l’objet de tests dans d’autres régions du monde. Si elle offre de nombreux avantages en matière de coût et de respect de l’environnement, cette technique confère également aux architectes une plus grande liberté en matière de design.

Chez nous, le centre pour la durabilité et l’innovation Kamp C abrite désormais la plus grande imprimante 3D pour béton d’Europe au sein de son siège de Westerlo. Son objectif ? Convaincre les entrepreneurs de se lancer dans cette nouvelle aventure technologique.

Parallèlement à cette innovation, le secteur poursuit ses recherches en vue de mettre au point des matériaux de construction durables. On étudie par exemple la possibilité de remplacer le ciment employé dans ces imprimantes 3D par des géopolymères.

Projet_Broeklin

Broeklin a la cote

Le projet Broeklin, qui prévoit de rassembler des ateliers-boutiques sous le pont de Vilvorde, a été accueilli à bras ouverts. Un concept bien différent de celui proposé par Uplace, qui ambitionnait d'y installer un centre commercial et de divertissement.

Le quartier de Broeklin abritera de nombreux ateliers-boutiques (comme une boutique de vêtements à laquelle est annexé un atelier de production) afin de rapprocher consommateurs et créateurs. Cette initiative se veut une ode à l’innovation, à la durabilité et à l’économie circulaire. Broeklin accueillera également des bureaux, des centres de formation et des adresses gourmandes.

Ce projet recueille des avis très favorables. Ce qui n’était pas le cas d’Uplace, qui menaçait la mobilité des environs et représentait une concurrence pour les boutiques de la région.

Bureau_corona_proof

Votre entreprise est-elle ‘coronaproof’ ?

Si les dispositions de lutte contre l'épidémie se sont assouplies, nous ne retrouverons pas tout de suite notre vie professionnelle d'avant. Le respect des mesures d'hygiène et de distanciation sociale reste nécessaire. Mais comment appliquer tout cela dans la pratique ? L'impact de ces mesures sur le monde de l'entreprise est plus grand que beaucoup ne le pensent.
Leur influence est visible dès l’accueil de vos bureaux. Vous pourrez par exemple doter le guichet de votre accueil d’une vitre en plexiglas munie d’un passe-document. Vous disposez d’une salle d’attente ? Dans ce cas, vous devrez éventuellement en réduire le nombre de sièges. Enfin, il vous faudra également réaliser un marquage au sol afin d’assurer le respect des distances de sécurité dans les files.

Êtes-vous en mesure d’établir un sens de circulation avec des couloirs ou des zones à sens unique ? Si ce n’est pas le cas, il sera peut-être nécessaire d’indiquer des lieux de croisement que les visiteurs pourront emprunter en toute sécurité.

Dans les bureaux, la majorité des îlots de travail offrent l’espace nécessaire en vue de respecter une distanciation sociale de 1,5 mètre. Il peut toutefois être utile de réaménager ces espaces afin de respecter une plus grande distance ou d’installer des vitres de sécurité. Si vos îlots sont trop petits, veillez à maintenir vos espaces de travail ouverts et à placer des vitres là où cela s’avère nécessaire.

Autres possibilités : utiliser un seul côté de l’îlot de travail, réagencer les bureaux et les armoires, etc. Pensez toutefois à prendre en compte l’emplacement de vos prises.

Dans un premier temps, seuls quelques aménagements s’avéreront nécessaires, étant donné qu’un certain nombre de vos collaborateurs travaillent toujours depuis chez eux. Ce qui ne signifie pas que des modifications plus importantes ne s’imposeront pas plus tard.

Faites votre possible pour conserver une ambiance agréable malgré ces différents changements. Le défi, en l’occurrence, consiste à trouver l’équilibre entre confort et sécurité. N’oubliez pas de désinfecter vos espaces de travail à intervalles réguliers.

Nnof vous distille ses conseils et vous propose les matériaux dont vous avez besoin pour faire de votre entreprise un espace ‘coronaproof’.

Audi

Plus de 100 bouteilles en plastique recyclable par A3

Si vous roulez au volant d'une Audi A3, vous n'y pensez peut-être pas, mais le siège dans lequel vous êtes assis est revêtu d'un tissu qui se compose de 45 bouteilles en plastique recyclable.

Quant au tapis de sol, il en contient 62.

Pour transformer ces bouteilles PET en textile de qualité, il faut d’abord les moudre pour obtenir un granulat qui va à son tour servir à fabriquer des fils résistants pour tisser des revêtements.

à l ’heure actuelle, il n’est pas encore possible de parvenir à un tissu composé à 100 % de matériaux recyclés, mais il atteint tout de même un niveau non négligeable de 90 %.

Dans les années à venir, Audi compte bien donner un autre coup d’accélérateur aux matériaux recyclés.

Green_deal_circulair

Green deal circulair aankopen, une réussite !

Deux ans après la signature du Green Deal Circulair Aankopen, les participants ont déjà fait plus de 100 expériences d'achat.

Le Green Deal Circulair Aankopen a été signé en 2017 par 153 entreprises et pouvoirs publics. Ceux-ci s’y engagent à suivre un trajet de formation de deux ans sur les achats circulaires. Quelques mois à peine ont passé et ils ont déjà effectué plus de 100 expériences d’achat.

Les participants au Green Deal forment ensemble un réseau d’apprentissage. Celui-ci s’est avéré nécessaire puisque les achats circulaires constituaient au départ un concept inédit pour chacun d’eux. Ce concept va en effet bien au-delà de la simple demande de prix à deux ou trois fournisseurs, car le meilleur achat n’est parfois pas un achat mais un réemploi. Bravo pour cette initiative formidable qui a déjà généré une énorme plus-value.

Edo

Vêtements de créateur et philosophie japonaise

Plus de trente créateurs de vêtements design et d'articles de décoration intérieure durables se sont regroupés au sein de l'EDO Collective. Vous trouverez leur offre sur leur site. Si la crise du corona s'apaise à temps, vous pourrez également admirer leur production au moins jusqu'en juin dans leur magasin partagé de la Lange Koepoortstraat à Anvers.

EDO fait référence au Japon. C’est le nom que Tokyo, la capitale actuelle, a porté jusqu’en 1868, à une époque où elle n’était encore qu’un petit village de pêcheurs. La communauté qui y vivait menait par la force des choses un mode de vie coopératif et durable avant la lettre. Les rares matières premières dont elle disposait avaient une très grande valeur, si bien que le gaspillage et les déchets étaient absolument proscrits. Tout ce qui avait perdu son utilité était réparé ou destiné à d’autres applications ou objets.

à ce nom d’EDO, les créateurs à l’origine de cette initiative ont ajouté le terme « Collective ». Des designers qui se reconnaissent dans la philosophie d’EDO unissent leurs efforts pour commercialiser leurs produits. Ils partagent une même perspective durable et mettent tout en œuvre pour avoir l'impact le plus faible possible sur l'environnement et la santé. Ainsi, ils travaillent uniquement sur demande afin d'éviter toute surproduction. Ils proposent aussi des articles entièrement recyclables ou modulaires. Ils accordent en outre une grande importance à la qualité et à une longue durée de vie.

Les chevilles ouvrières d'EDO Collective sont les mêmes qui avaient déjà imaginé avec enthousiasme l’expérience Les ReBelles d’Anvers. C’est en 2016 qu’a vu le jour la fameuse bibliothèque de vêtements qui permet de louer des tenues de créateurs pour un montant mensuel fixe. Inutile donc d’acheter toute une garde-robe : vous changez régulièrement la vôtre sans que les vêtements s’entassent dans l’armoire en attendant d’être portés.

WTC

Une école se construit avec des matériaux récupérés dans les tours du WTC

Les finitions des nouveaux locaux de la section primaire de l'école Steiner dans le centre de Bruxelles ont été réalisées en partie avec des matériaux recyclés en provenance du chantier du WTC II à la gare du Nord.

Le propriétaire immobilier Befimmo transforme les tours WTC I- et II en un complexe abritant des bureaux, un hôtel, des établissements horeca et des surfaces commerciales. Lors de cette opération, une grande quantité de matériaux anciens ont été évacués. Une partie est arrivée chez Nnof pour la fabrication de meubles circulaires et une autre va entamer une seconde vie dans la nouvelle école Steiner, notamment 120 m de chemin de câbles, 60 lampes fluorescentes, les câbles électriques correspondants ainsi que des poteaux pour le placement de parois.

La logique circulaire a donc permis de réduire proactivement la quantité de déchets sur le chantier. L'ajout de plusieurs cycles à la première vie des produits est en effet essentiel dans ce courant de pensée.

Webshop

Vous aussi, vous humez l’air du temps ?

Vous cherchez des idées pour aménager vos nouveaux bureaux avec du matériel durable ? à moins que vous ayez juste besoin de chaises ou de rangements supplémentaires ? Vous trouverez désormais votre bonheur sur l'e-shop de Nnof. Il est accessible en permanence pour passer commande, mais aussi pour jeter un simple coup d'œil sur ce que nous proposons.

Vous cherchez des bancs à la mode, avec un dossier, pour équiper un espace de concentration, un salon ou une cafétéria ? Nous vous recommandons une combinaison Mr Sit Family. En précisant d’emblée que cette collection est fabriquée avec des panneaux d’aggloméré que nous avons récupérés dans les tours du WTC (voir article suivant). Nous les avons recouverts de mousse et de tissu lavable, et voilà : ce nouveau banc est à vous ! Vous évitez ainsi la production de déchets, sans compter que très peu de matières premières neuves entrent dans sa fabrication. Ensemble, nous avons donc épargné 120 kg de CO2. Impressionnant, non ?

Notre e-shop présente toute une gamme de produits répartis en fonction de leur utilisation : aménagement des espaces de travail, meubles pour les espaces de réunion, les espaces de détente ou pour mener certaines discussions en toute confidentialité. Vous y trouverez en outre des divisions fonctionnelles comme des chaises de bureau ou des meubles de rangement.

Nous proposons aussi bien du matériel de deuxième main classique qui attend simplement une nouvelle vie que du matériel « neuf », fabriqué en récupérant et retravaillant certains composants.

Le matériel de deuxième main peut être commandé directement sur l’e-shop.
Si vous décidez d’acheter des produits Nnof standard, nous vous prions de nous transmettre une liste de souhaits ou de favoris (il suffit de cliquer sur le petit cœur) et nous vous enverrons une grille de prix par retour de courrier.

Nous vous conseillons de venir régulièrement faire un tour dans notre magasin virtuel afin de ne pas manquer les nouveaux arrivages !