Rotterdam

Pourquoi pas un immeuble de bureaux flottant ?

Vous envisagez de construire un nouvel immeuble de bureaux, en phase avec le développement durable et l’économie circulaire ? Pourquoi n’opteriez-vous pas pour un complexe flottant, érigé en bois ?

Vous vous placeriez ainsi dans le sillage du Global Center on Adaptation, une organisation chargée par la Banque mondiale de rassembler des connaissances sur le changement climatique et d’examiner comment les exploiter au mieux. Dans les cinq à dix ans qui viennent, elle emménagera dans un immeuble de 3 000 mètres carrés en bois - ce qui offre une empreinte CO2 favorable - placé sur une plateforme sur le Rhin à Rotterdam.

La plateforme de 90 m sur 24 joue à fond la carte de la circularité. Elle peut être remorquée d’un port à un autre si la nécessité s’en fait sentir. Elle peut également être démontée entièrement ou partiellement selon l’évolution des besoins en termes d’espaces. Le bois sera réutilisable lorsque l’immeuble, ou une partie de celui-ci, aura fait son temps. à l’inverse, le complexe pourra également être étendu de manière modulaire.

Côté sud, l’immeuble est équipé de panneaux solaires, capables de satisfaire tous ses besoins énergétiques. Côté nord, est placé un toit vert. Le refroidissement des bâtiments est assuré par l’eau du Rhin. Les balcons entourant chaque étage procurent une protection solaire passive.

L'immeuble flottant abrite au rez-de-chaussée un restaurant accessible au public. à terme, l’ensemble du complexe pourra également être transformé en immeuble à appartements.