Nieuwe raamcontracten afgesloten om circulaire kantoorinrichtingen uit te voeren, in gans Vlaanderen. Op naar 60 tot 80% minder impact.

L’autorité flamande collabore avec nnof pour engager son ameublement sur la voie du circulaire

L'Autorité flamande est convaincue qu'elle pourrait réserver un meilleur sort au mobilier qui a fait son temps. Pourquoi ne pas le réutiliser au lieu de tout jeter et de racheter de nouveaux meubles ? Ou pourquoi ne pas se fournir en mobilier remis à neuf ? Pour s'engager dans ces deux voies, elle vient de conclure deux contrats-cadres avec Nnof.
En choisissant d’aménager les bureaux selon les principes de l’économie circulaire, le département Facilitair Bedrijf de l’Autorité flamande envoie un signal important à l’ensemble des administrations du nord du pays. Désormais, tous les services publics flamands, y compris les administrations communales et les CPAS, peuvent opter pour des meubles remis à neuf par le biais des accords-cadres. Ces derniers visent à faciliter autant que possible la réutilisation du mobilier obsolète. Si cela s’avère impossible, les pièces détachées de qualité sont récupérées pour d’autres objets.

Ce faisant, les pouvoirs publics flamands non seulement œuvrent en faveur de l’environnement, mais inscrivent également leur action dans une tendance sociétale majeure. Les principes de l’économie circulaire deviennent en effet la norme. Ils contribuent aussi à mettre en avant l’authenticité de notre cadre de vie et de travail.

Nnof se charge d’inventorier ce qui est disponible, de donner des idées de remises à neuf, de concevoir un nouvel intérieur à la fois fonctionnel et agréable à vivre, d’exécuter le projet sur place et d’accompagner les changements nécessaires. Le but est d’aboutir à un résultat circulaire maximal.

La démarche consiste à répondre à six grandes questions. Que déplaçons-nous tel quel ? Que reprenons-nous après adaptations ? Qu’utilisons-nous comme matériaux de base pour d’autres lieux de travail ? Qu’achetons-nous neuf ? Que vendons-nous ou donnons-nous ? Et de quoi nous débarrassons-nous ?

Pour la réalisation concrète, Nnof fait appel à du personnel local, dont certains sont issus de milieux sociaux défavorisés.

Si l’administration ne dispose pas du matériel nécessaire, elle peut acquérir des produits standard auprès de Nnof.

Chaque aménagement de bureaux est accompagné par un manager de projet de Nnof. Celui-ci établit également un rapport détaillé sur les résultats obtenus en termes de réduction d’émissions de CO2.

Et si cette initiative flamande donnait des idées aux autres Régions et au Fédéral ? Du côté de chez Noof, nous sommes prêts !